Lancement de notre campagne anti-fourrure 2016 : VIRE TA CAPUCHE !

17.11.2016

 

 

Grâce à une campagne de financement participatif plébiscitée par 250 donateurs, nous avons pu financer l’affichage d’une cinquantaine d’affiches de 12 m2 sur les quais du métro parisien à partir du jeudi 17 novembre jusqu’au 23 novembre 2016.

 

Cette campagne anti-fourrure a été conçue en collaboration gracieuse avec Rémi Gaillard (humoriste bien connu pour ses vidéos provocatrices), Georgia Horackova (Youtubeuse, chaîne GeorgiaSecrets) et Grégory Guillotin (comédien, chaînes La Vraie Vie de Bengui et Nou).

 

Un site de campagne dédié (www.viretacapuche.com) ainsi qu’une vidéo de sensibilisation (bit.ly/2feGqfT) ont été réalisés pour :

 

  • révéler au grand public les images les plus récentes des élevages d’animaux à fourrure ;

  • donner des conseils pour distinguer la vraie fourrure de la fausse ;

  • encourager les consommateurs à ne pas en acheter ;

  • agir en un clic pour convaincre les marques qui utilisent de la fourrure animale d’abandonner cette matière cruelle.

 

L’origine de cette campagne

 

Chaque année, c’est la même rengaine : les gens qui achètent des manteaux avec des capuches en fourrure se doutent rarement qu’il s’agit de vraie fourrure, au vu des prix très accessibles. Et lorsqu’ils apprennent qu’ils portent un animal mort autour du cou, il est souvent trop tard, le mal est déjà fait. Il était donc urgent d’informer la population pour qu’elle cesse de financer cette industrie sans le vouloir.

 

La fourrure animale est omniprésente

 

Avec cette mode massive des capuches, l'industrie de la fourrure en a profité pour réinvestir le marché. La demande est telle que les prix ont chuté à vitesse grand V. C’est ainsi que l’on trouve couramment de la vraie fourrure à moins de 50€. Cela concerne principalement les cols des capuches mais aussi les gilets, les gants, les porte-clefs, les pompons des bonnets.

 

Pourquoi “Vire Ta Capuche” ?

 

Lorsque l’on parle de fourrure, il est courant de penser en premier lieu aux manteaux de luxe. Pourtant, ce sont bien les vestes à capuche qui représentent la quasi totalité du commerce de fourrure animale. Or il existe une confusion permanente entre la vraie et la fausse fourrure des capuches. Peu de personnes sont capables de la distinguer à l’oeil nu et les étiquetages sont largement absents voire mensongers.

 

Afin d’éviter les achats accidentels de vraie fourrure, toujours trop fréquents, nous estimons que la solution la plus simple est de ne pas succomber à la mode des poils sur capuche. C’est pourquoi nous conseillons à toute personne de “virer sa capuche” (i.e. retirer la fourrure), qu’il s’agisse d’ailleurs de vraie ou de fausse, afin de ne pas encourager cette mode et de lutter ainsi efficacement contre cette industrie sordide.

 

Dénoncer les conditions d’élevage

 

Cette campagne est l’occasion de lever le voile sur l’effroyable réalité de cette industrie d’un autre âge, via les vidéos des enquêtes les plus récentes menées en Europe. Quel que soit le pays où sont élevés les animaux pour leur fourrure, les conditions sont tout aussi désastreuses : des cages en batterie minuscules, de nombreux animaux aux blessures insupportables (membres auto-mutilés, crânes ouverts, yeux crevés, infectés...). Animaux qui finiront électrocutés ou gazés sans anesthésie. Cela se passe aussi bien en Europe du Nord qu’en Europe de l’Est mais également en Chine. Et même en France. Alors qu’il existe par ailleurs de la fourrure synthétique haut de gamme imitant à la perfection la vraie fourrure et moins polluante (études 2011 et 2013, CE Delft). De nombreuses grandes marques, recensées sur le site de la campagne, ont ainsi choisi de refuser la fourrure animale.

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette campagne “Vire Ta Capuche” est lancée par l’association Animalter (www.animalter.com). Elle s’inscrit dans le prolongement de la campagne nationale “Mode Sans Fourrure” (www.mode-sans-fourrure.com). L’équipe associative et tous les participants sont 100% bénévoles.

 

 

#VIRETACAPUCHE : à vous de jouer !

 

Nous lançons ce hashtag sur Twitter. Prenez-vous en photo en train de retirer la fourrure de votre capuche ! Si par bonheur, vous n'avez pas succombé à la mode du poil, vous pouvez également vous engager à ne jamais acheter de fourrure en utilisant ce même hashtag. Nous retwitterons peut-être votre message ou votre photo afin d’encourager d’autres personnes à observer la même démarche ;) #VIRETACAPUCHE 

 

 

Découvrez notre site www.VIRETACAPUCHE.com  et notre vidéo :

 

 

 

 

 

Mots clé :

Please reload

INTERPELLEZ LA MARQUE SANDRO SUR LES RÉSEAUX !

04.02.2018

1/1
Please reload

Derniers articles
Please reload

     ACTION DU MOMENT     
Suivez-nous !
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
Recherche par mots clé
Please reload

fourrure torture, anti-fourrure, animaux, animalter

Mode Sans Fourrure est une campagne de l'association Animalter, soutenue et relayée par de nombreuses associations. En savoir plus